L’intérêt de l’isolation du plancher chauffant

Le système de chauffage ne suffit pas pour profiter d’un chauffage optimal, il faut aussi régler le problème de déperdition thermique. Et la meilleure solution pour concentrer la chaleur dans la pièce sans perte vers l’extérieur est l’optimisation de l’isolation. Quel que soit le type de chauffage au sol choisi, la pose d’un isolant est nécessaire.

https://docs.google.com/presentation/d/1hur_SZnN-Sv212-mnW_xt58gOZx4JhuatVP9vHUL3eM/edit?usp=sharing

Un isolant est matériau qui évite l’échange entre deux corps. En BTP, on utilise ce matériau pour l’isolation thermique et l’isolation phonique. Un isolant thermique évite donc le passage de chaleur d’un corps à l’autre. L’isolation est nécessaire pour éviter la déperdition thermique vers le sol. Avec un système de chauffage au sol, la totalité de la chaleur doit se diriger vers le haut, c’est-à-dire dans la pièce. Faute de quoi, les occupants sont tentés d’augmenter la température pour avoir un chauffage optimal étant donné qu’une grande quantité de la chaleur produite est transférée dans le sol et sera donc perdue. Comme pour la pose du plancher chauffant, le travail d’isolation thermique doit être confié à un professionnel. Son intervention permet de limiter la déperdition thermique et par conséquent, d’optimiser le confort de chauffe et l’économie d’énergie. Ainsi, l’isolation thermique ne doit pas être limitée au plancher. Les murs ont aussi besoin d’être isolés pour atteindre une bonne température dans la pièce sans consommer plus.

Chauffage au solPour une meilleure isolation du plancher chauffant électrique ou à eau, la pose d’un panneau isolant de 5 mm d’épaisseur au minimum est nécessaire. Plusieurs matériaux sont utilisés en BTP pour l’isolation du plancher chauffant : le polystyrène expansé à haute densité (PSE), le polystyrène extrudé (XPE) et la mousse de polyuréthane rigide (PUR). Les professionnels utilisent souvent de panneaux de laine minérale, de panneaux plastifiés et de liège compressé suivant les situations. La pose de panneaux plastifiés est par exemple intéressante pour les sols humides, mais ils sont aussi utilisés sur sol sec. De leur côté, les mousses en polyuréthanes sont plus utilisées pour remplir les vides entre les panneaux isolants. Pour le montage, on distingue deux types de méthodes : la pose à plat et la pose sur plot. La pose à plat est la plus recommandée pour l’isolation d’un plancher chauffant pour éviter le pont thermique qui a un impact direct sur l’économie d’énergie.

Retrouvez Euroradiant sur: https://euroradiant.wordpress.com

Pour la pose d’un film chauffant électrique par exemple, il est avant tout nécessaire d’isoler le sol du plancher chauffant. Cela implique la pose d’un isolant adapté au film chauffant avec un scotch professionnel pour augmenter la puissance de chauffage, éviter l’usure à cause de l’humidité et des moisissures, rediriger la chaleur vers le haut pour chauffer la pièce.  Après avoir recouvert l’intégralité de la pièce avec l’isolant, le professionnel procède à la pose du film chauffant. Ce système de chauffage au sol est pour rappel composé de rouleau de film plastique sur lequel sont collées des micros plaques de résistance en carbone. Une couche supplémentaire de panneaux isolants peut être requise sur le film chauffant avant la pose du revêtement de sol, surtout si ce dernier a tendance à se déformer facilement sous l’effet de la chaleur.